Haja Jean RABESIAKA

PARIS & IDF


CONCEPTEUR
DÉVELOPPEUR
INFORMATIQUE
(CCP)

rabesiaka .fr
INTERFACE

Développer des composants d'interface


Définition, description de l’activité type et conditions d’exercice

L’activité consiste à développer ou à utiliser des composants logiciels d’interface restituant des résultats de traitements logiciels, puis à les intégrer, afin de satisfaire les besoins des utilisateurs du système d'information.

Les traitements se font soit à partir de données locales, soit à partir de données distantes à travers les protocoles adéquats et au moyen de requêtes d’extraction ou de mise à jour sur une base de données. Ils permettent, à partir des données extraites, d'afficher de façon ergonomique des formulaires de saisie, des résultats et d'imprimer des états.

Les productions attendues de la part du concepteur développeur informatique sont le dossier de conception des composants, le code source documenté des composants, le dossier de tests unitaires, les composants opérationnels de l'application et le schéma des données utilisées si celui-ci n'est pas fourni.

Dans l'étape de conception technique, il réalise les maquettes des écrans, des formulaires et des états à réaliser ainsi que leurs schémas d'enchaînement.
Dans l'étape de réalisation, il code avec un langage de programmation objet les interfaces utilisateur et les transformations à effectuer sur les données.
Il établit la connexion avec la base de données du système d'information de l'entreprise, et formalise les requêtes d'extraction et de mise à jour à l'aide d'un langage de requête.
Il effectue les tests unitaires avec un outil de mise au point.
Il fait valider l'application par les utilisateurs.
Il rédige et finalise le dossier de conception technique, et rédige la documentation utilisateur de l'application.
Il installe ou publie l’application.

Le concepteur développeur informatique a la responsabilité des composants qu'il réalise ou qu'il intègre. Les spécifications de l'application sont obtenues soit à partir d'un dossier de spécifications techniques formalisé, soit à partir d'un besoin exprimé par l'utilisateur.
Dans le cadre d’un développement agile, l’activité trouve sa place lors de chaque itération du processus de développement.
Dans le cycle de vie classique, cette activité se situe en fin du processus d'informatisation, après avoir assuré la conception de l'application à réaliser.
Les technologies utilisées peuvent être de type client lourd, dans une architecture client/serveur à deux niveaux, ou de type client léger, dans une architecture Web. Les environnements de développement, de test et de mise en exploitation sont prédéfinis.
Le concepteur développeur informatique intègre les demandes ergonomiques telles que la charte graphique ou l’interface utilisateur standardisée.

Le concepteur développeur informatique prend connaissance des spécificités du domaine d'application, en tenant compte de l’historique des applications et des éléments existants.
Il contribue à la mise à jour permanente du planning du projet, participe aux réunions de fin d’itération et aux ateliers de présentations utilisateurs, et prend en compte les enseignements tirés des incidents résolus. Dans le cas de la maintenance logicielle, il analyse les problèmes détectés par le client ou ses demandes de modifications contractualisées.
L'usage de la langue anglaise est requis pour la lecture des documentations techniques, l'utilisation de logiciels non francisés et les échanges au moyen de courriers électroniques et de forums.

Le concepteur développeur informatique travaille en équipe avec d’autres développeurs. Il peut jouer un rôle d’animateur dans les méthodologies de développement agile, voire encadrer des développeurs juniors.
Il collabore avec des responsables de maitrise d’ouvrage, des ergonomes et des infographistes.
Il sollicite l’expertise de communautés de développeurs et d’éditeurs de logiciels afin de trouver des solutions aux problèmes techniques rencontrés.
Il partage avec les autres développeurs du projet les éléments techniques des composants qu'il a réalisés.

Liste des compétences professionnelles de l’activité type N°1



PERSISTANCE

Développer la persistance des données


Définition, description de l’activité type et conditions d’exercice

L'activité consiste à automatiser des processus d'entreprise manipulant et traitant de grands volumes de données.

A partir des besoins des utilisateurs formalisés dans un cahier des charges, le concepteur développeur informatique modélise, crée ou adapte une base de données et rédige la documentation technique associée, afin d’assurer le stockage et la gestion des données d’un système d’information.

Les productions attendues de la part du concepteur développeur informatique sont le schéma entité association formalisé et le schéma physique de données optimisé.

Elles comportent les scripts de génération des tables, les scripts de génération des jeux d'essai ainsi que les scripts de sauvegarde et de restauration de la base de données de test.
Elles comprennent enfin les composants logiciels, ceux gérant l’intégrité et ceux issus des règles de gestion du cahier des charges.

Dans l'étape d'analyse, le concepteur développeur informatique utilise le cahier des charges de l'application pour établir le dictionnaire des données, la formalisation des règles de gestion et la modélisation des données, avec le modèle entité association.

Dans l'étape de conception technique, le concepteur développeur informatique définit le modèle optimisé des données, ainsi que les vues et les index associés.

Il génère les scripts de génération de tables en tenant compte des différents rôles et des règles de sécurité. Il identifie les composants nécessaires aux diverses transactions à réaliser, et établit la documentation technique.

Dans l'étape de réalisation, le concepteur développeur informatique génère la base de données opérationnelle. Il programme les triggers, les procédures stockées ou les fonctions pour implémenter les traitements requis, en tenant compte des cas d’exception et en utilisant des transactions pour gérer les conflits d’accès et garantir l’intégrité des données.
Il programme les scripts de génération des jeux d'essai, les scripts de sauvegarde et de restauration de la base de données de test, et teste les composants réalisés.

L’activité « développer la persistance des données » se situe dans toutes les étapes du processus de développement des applications nécessitant la persistance de données dans une base de données relationnelles.

Elle se réalise seul ou en équipe à partir du cahier des charges de l'application. Le concepteur développeur informatique a la responsabilité des schémas et des composants qu'il réalise, ainsi que de l'intégrité du contenu de la base de test.

Les environnements de développement et de test sont prédéfinis. Le langage de programmation utilisé est le langage de script de la base de données.

Le concepteur développeur informatique dispose d’une méthodologie et d’un outil de modélisation des données. Il prend connaissance des spécificités du domaine d'application et, dans le cadre d'opérations de maintenance évolutive, il prend en compte la base de données existante. Il respecte les contraintes de sécurité telles que l’accessibilité, la confidentialité et l’intégrité.

L'usage de la langue anglaise est requis pour la lecture des documentations techniques, l'utilisation de logiciels non francisés et les échanges au moyen de courriers électroniques et de forums. Il sollicite l’expertise de communautés de développeurs, d’éditeurs de logiciels et d’administrateurs de bases de données afin de trouver des solutions aux problèmes techniques rencontrés.

Liste des compétences professionnelles de l’activité type N°2

  1. Concevoir une base de données
  2. Mettre en place une base de données
  3. Développer des composants dans le langage d’une base de données
  4. Utiliser l’anglais dans son activité professionnelle en informatique


APPLICATION N-TIERS

Développer une application n-tiers


Définition, description de l’activité type et conditions d’exercice

L'activité consiste à automatiser des processus d'entreprise dans une architecture technique et applicative n-tiers, à partir de composants fonctionnant sur des serveurs distincts et coopérant au travers d’un réseau. A partir du cahier des charges de l’application, le concepteur développeur conçoit la solution puis développe ou adapte des composants afin de construire une application sécurisée dans cette architecture applicative n-tiers.

Les productions attendues sont la conception de la solution, incluant les cas d'utilisation et les diagrammes de classes, ainsi que le développement de la solution sous la forme d’une architecture applicative n-tiers s'appuyant sur les technologies objet. Le concepteur développeur informatique fournit les sources des composants réalisés, les jeux d'essai fonctionnels et les jeux d'essai utilisés pour les tests d'intégration, le planning de suivi des tâches à réaliser, l’application opérationnelle et la documentation associée. Il contribue à l’élaboration du scénario de déploiement.

Dans l'étape d'analyse, le concepteur développeur informatique recueille ou utilise le cahier des charges de l'application pour établir les cas d'utilisation avec les scénarios, et les diagrammes de classes.

Dans l'étape de conception technique, le concepteur développeur informatique définit l'architecture physique et logicielle dans le respect des bonnes pratiques, puis la formalise en diagrammes de séquence détaillés, en diagrammes de collaboration, en diagrammes de classes et de composants et en diagramme de déploiement. Il identifie les composants nécessaires, définit leur implantation dans l'architecture choisie et établit la documentation technique.

Dans l'étape de réalisation, le concepteur développeur informatique développe, intègre et teste les composants des couches métier, présentation et persistance des données, en tenant compte de la conception établie et dans le respect des bonnes pratiques.

Dans l'étape de déploiement, le concepteur développeur informatique participe à l'élaboration de la stratégie de déploiement et de sécurité de l’application. Il déploie les composants réalisés sur les serveurs de test de l’architecture prévue.

Le concepteur développeur a la responsabilité de l’élaboration des différents schémas de conception, du développement des composants qui en sont issus, et de leur intégration. Il respecte les contraintes de sécurité telles que l’accessibilité, la confidentialité et l’intégrité. Il a en charge la définition des environnements de tests et de développement. Il dispose de la démarche à suivre, issue du plan qualité et d’un outil de modélisation. Il utilise un outil collaboratif de gestion des itérations de développement et des versions, afin de faciliter le développement parallèle des différents composants d’une même application.

Il prend connaissance des spécificités du domaine d'application et, dans le cadre d'opérations de maintenance évolutive, il prend en compte l’architecture applicative existante.

Il contribue à la mise à jour permanente du planning du projet, participe aux réunions de fin d’itération et aux ateliers de présentations utilisateurs, et prend en compte les enseignements tirés des incidents résolus. Il rend compte de l'avancement des travaux, des difficultés rencontrées et indique le reste à faire. Dans le cas de la maintenance logicielle, il analyse les problèmes détectés par le client ou ses demandes de modifications contractualisées.

Certains composants sont embarqués sur des appareils mobiles, ce qui nécessite une approche spécifique en termes d’ergonomie, de sécurité et de performances.

Le concepteur développeur utilise couramment des cadres d’applications (frameworks), ainsi que des patrons de conception (design patterns) et des gabarits de mise en page (templates).

L'usage de la langue anglaise est requis pour la lecture des documentations techniques, l'utilisation de logiciels non francisés et les échanges au moyen de courriers électroniques et de forums.

Le concepteur développeur travaille en équipe pluridisciplinaire comprenant d’autres développeurs mais également des experts techniques. Il peut jouer un rôle d’animateur dans les méthodologies de développement agile, voire encadrer des développeurs juniors. Il sollicite l’expertise de communautés de développeurs, d’éditeurs de logiciels, de responsables sécurité ou qualité, d’architectes ou d’urbanistes en systèmes d’information, afin de trouver des solutions aux problèmes techniques rencontrés.

Liste des compétences professionnelles de l’activité type N°3

  1. Concevoir une application
  2. Collaborer à la gestion d’un projet informatique
  3. Développer des composants métier
  4. Construire une application organisée en couches
  5. Développer une application de mobilité numérique
  6. Préparer et exécuter les plans de tests d’une application
  7. Préparer et exécuter le déploiement d’une application


FICHE MÉTIERS

FICHE EMPLOI CDI


Définition de l’emploi type et des conditions d’exercice (rubrique RNCP)

Le(la) concepteur(trice) développeur(se) informatique prend en charge la conception et le développement d'applications informatiques. Il(elle) agit avec autonomie et le cas échéant avec des responsabilités d’animation et de coordination, dans le cadre de projets visant à automatiser un ou plusieurs processus de l'entreprise. Ces projets font suite à des demandes formulées directement par un client, par une maitrise d’ouvrage ou par l’intermédiaire d’un chef de projet, afin de réaliser de nouvelles applications ou la maintenance évolutive d'applications existantes.

Il(elle) peut travailler en tant que salarié(e) d’une entreprise, pour un client de la société de services qui l'emploie, ou en tant qu’indépendant directement pour un client. Ses activités diffèrent selon la taille et l'organisation du projet. Pour les projets de petite taille, il(elle) peut mener en autonomie la conception et le développement de l'application. Dans le cas de moyens et de grands projets, il(elle) travaille soit au sein d'une équipe hiérarchisée sous la responsabilité d'un chef de projet, soit en équipe pluridisciplinaire. Il(elle) applique et fait appliquer les normes de qualité et de sécurité logicielle de son entreprise ou de son prestataire de services.

Il(elle) s'adapte rapidement aux évolutions technologiques du secteur informatique. La connaissance du métier du client pour lequel il(elle) réalise l'application est le plus souvent demandée. La réalisation du projet dont il(elle) a la charge nécessite de sa part organisation et gestion du temps, ainsi que, le cas échéant, le suivi des développeurs affectés au projet. Il(elle) prend en compte les contraintes économiques, en termes de coûts et de délais.

Assurant sa mission dans des entreprises et des contextes professionnels divers, il(elle) est mobile géographiquement et s'adapte aux nouveaux environnements de travail.

Il(elle) fait preuve de capacités relationnelles avec des interlocuteurs tels que la maîtrise d'ouvrage, les utilisateurs, le chef de projet, l'architecte logiciel, les experts techniques et les autres développeurs, tout en conciliant des exigences contradictoires.

Secteurs d’activité et types d’emplois accessibles par le détenteur du titre

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement :

Les types d’emplois accessibles sont les suivants :

Liste des activités types et des compétences professionnelles

  1. 1. Développer des composants d'interface
    • Maquetter une application
    • Développer une interface utilisateur
    • Développer des composants d'accès aux données
    • Développer des pages web en lien avec une base de données
  2. 2. Développer la persistance des données
    • Concevoir une base de données
    • Mettre en place une base de données
    • Développer des composants dans le langage d’une base de données
    • Utiliser l’anglais dans son activité professionnelle en informatique
  3. 3. Développer une application n-tiers
    • Concevoir une application
    • Collaborer à la gestion d’un projet informatique
    • Développer des composants métier
    • Construire une application organisée en couches
    • Développer une application de mobilité numérique
    • Préparer et exécuter les plans de tests d’une application
    • Préparer et exécuter le déploiement d’une application

Compétences transversales de l’emploi (le cas échéant)

Actualiser et partager ses compétences en conception et développement informatique Organiser son activité en conception et développement informatique

Niveau et/ou domaine d’activité (rubrique RNCP)

Fiche(s) Rome de rattachement (rubrique RNCP)

M1805 Études et développement informatique


ROME 1805

DÉFINITION

Conçoit, développe et met au point un projet d'application informatique, de la phase d'étude à son intégration, pour un client ou une entreprise selon des besoins fonctionnels et un cahier des charges. Peut conduire des projets de développement. Peut coordonner une équipe.

FICHE MÉTIER ROME 1805

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=6255

Appellations

Compétences de base

Compétences spécifiques

Langage informatique

Savoirs

Environnement de travail

Fiches ROME proches

Haja Jean RABESIAKA

PARIS & IDF

Divers
Musique
Alpha
De-ci de-là

Partenaires
Softia System
GRETA MTE-94
Divers